Quels sont les métiers liés aux enchères ?

By Gaetan_laTulipe 6 mois agoNo Comments
Home  /  La Loi et les Enchères  /  Quels sont les métiers liés aux enchères ?

Une maison de vente fourmille de personnel habilité, et si l’imaginaire collectif a peu de mal à définir le travail d’un commissaire-priseur, il est important de noter qu’il est entouré d’autres professionnels compétents. Qu’il s’agisse de ventes judiciaires ou de ventes entre particuliers, chaque enchère demande des heures de travail en amont. Afin de mieux comprendre le déroulement d’une vente aux enchères, mais également de s’informer sur les débouchés possibles suite à des études culturelles, voici les métiers principaux indispensables au bon fonctionnement d’une vente.

 

Au cœur des enchères : le commissaire-priseur

Si vous avez déjà assisté à une vente aux enchères, ou en avez aperçu une, vous vous souvenez probablement de cette personne qui frappe du marteau en criant « Adjugé, vendu ! ». Si le commissaire est à l’avant des ventes, c’est bien qu’il est un véritable orchestrateur de toute la mécanique. C’est lui qui organise chaque enchère, inventorie chaque objet, tout en les estimant à juste prix. C’est un poste convoité au sein d’un secteur compétitif, l’examen d’entrée est donc redoutable, et les compétences requises doivent être solides. Seront demandés une licence en droit et en histoire de l’art. Il est également important de noter que le salaire d’un commissaire dépend des ventes qu’il conclut, il faut donc avoir envie de pousser les prix au plus haut !

 

Des acolytes de taille : les clercs

Il existe généralement différents clercs pour différentes taches. Dans le cas où le commissaire-priseur ne peut pas s’occuper de toutes les ventes, un clerc possédant le diplôme adéquat peut le remplacer de manière ponctuelle. En temps normal, cependant, le clerc se contente de recueillir les ordres d’achat et de délivrer les estimations de ventes aux clients. Le clerc est également sujet à dresser un procès-verbal des ventes publiques. Il est possible de se spécialiser dans un département (tableaux, bibelots, etc.) et d’organiser ainsi uniquement les ventes en rapport avec ce dernier.

 

Le travail physique du commissionnaire

Si les enchères demandent énormément d’organisation, il faut également pouvoir compter sur quelqu’un pour déplacer les objets avec soin, puisque certains d’entre eux peuvent valoir plusieurs millions. Ce quelqu’un, c’est le commissionnaire. Il se doit de présenter les objets de la meilleure façon lors des expositions précédant les ventes, puis les montrer aux potentiels acheteurs lors des enchères. Dans certaines situations, le commissionnaire est également amené à transporter les biens chez les nouveaux acquéreurs.

 

La voix des ventes : le crieur

Comme son nom l’indique, le crieur doit se faire entendre de toute la salle, il relaye le déroulement des enchères et rythme littéralement les échanges parmi les différents acteurs. Il sert également de messager, il délivre des documents aux acheteurs potentiels et en récupère en retour. Cela comprend les pièces d’identité, les avances en espèce, les chèques divers (à valider), les cartes bancaires, etc. Dans certains cas, le crieur peut également représenter un participant. Lorsqu’une personne ne peut pas se déplacer, le crieur se charge d’enchérir à sa place.

 

Les métiers invisibles d’une maison de vente

Tous les métiers concernés de près ou de loin par les ventes aux enchères ne sont pas forcément représentés en salle. Comme pour toute activité commerciale, il existe un côté budgétaire et ressources humaines qui ne peut qu’être contrôlé dans un bureau. Prenons l’exemple du directeur commercial, qui doit régler les litiges et résoudre les conflits, qu’ils concernent les vendeurs, les acheteurs, ou même les acteurs internes au sein de la salle de vente. Les problèmes financiers n’ont pas leur place dans une vente aux enchères, le commissaire-priseur et ses collègues n’ont pas à se soucier de ce genre d’accrocs.

 

Chaque vente aux enchères représente des heures de travail en amont, et si c’est le côté théâtral qui en ressort à la télévision et au cinéma, il faut bien comprendre que des milliers de personnes travaillent chaque jour afin d’apporter la meilleure expérience possible au sein des maisons de vente. Si c’est un secteur qui vous intéresse, sachez que des diplômes d’art et de droit sont indispensables. Les places sont rares, les examens sont difficiles, et les évolution professionnelles demandent des années d’expérience. La vente aux enchères est un milieu culturel riche, qui requiert une rigueur et des connaissances sans pareilles.

 

Par Nicolas Roumier

 

Sources :

http://www.terrafemina.com/emploi-a-carrieres/guides-metiers/outils/1236-travailler-dans-une-salle-de-ventes-aux-encheres-duvres-dart.html

http://www.phosphore.com/metier/316/nom/commissaire-priseur

http://www.jobintree.com/metier/commissaire-priseur-528.html

http://www.telerama.fr/formations/marche-de-l-art,12.php

http://symev.org/2013/08/22/metiers-dart-et-vente-aux-encheres-une-nouvelle-donne/

http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/culture/acteurs-de-vente-aux-encheres-877

 

 

Category:
  La Loi et les Enchères
this post was shared 0 times
 100
About

 Gaetan_laTulipe

  (7 articles)

Chargé de webmarketing pour Kadran, je suis également l’un des co-fondateur du blog de la Tulipe !
#SEO #SEA #TulipForLife

Leave a Reply

Your email address will not be published.